Transat J5

Hier soir, 20h, la lune, quasiment pleine, illumine la mer, le ciel est dégagé et lorsque nous sommes sur le haut d’une crête, nous voyons les longues vagues se succéder devant nous. C’est superbe. Le vent s’est aussi calmé, à peine 20 nœuds, c’est agréable. La nuit qui suit est en revanche très agitée, les grains se succèdent dès le début de nuit et sont assez virulents avec des rafales à 38 nœuds et toujours 3,50m de houle. Nous avons bien réduit la voilure, toujours 3 ris et le solent réduit à 20% de sa surface. Nous voulons limiter les surfs surtout la nuit pour nous reposer un peu.
La journée d’hier fut un peu morose. Le ciel était gris en journée, les grains assez fréquents. Les enfants en ont assez, sutout Philéane. Elle n’est plus vraiment malade mais s’ennuie ferme et la route est encore longue. Nous avons affalé la grand voile pour fixer les poulies du palan de grand voile : l’écoute qui passe dans ces poulies fait des tours sur elle même, ce qui a fini par quasiment la bloquer. On en a profité pour faire un tour détaillé du bateau pour voir si tout allait bien. Nous avons eu une petite frayeur car il manquait un écrou à la partie en métal qui fixe la bôme au mat. Par chance, l’écrou était tombé en pied de mat et j’ai pu le refixer. Sinon, rien à noter. Malgré les chocs répétés, tout a l’air de très bien tenir. On trouve aussi çà et là des poissons volants coincés dans des endroits incongrus.

Aujourd’hui, le vent est un peu plus fort, régulièrement 30 nœuds, il y a moins de grains et surtout il fait très beau. Il n’y a même pas les cumulus caractéristiques des alyzés. Et les enfants ont trouvé une activité qui leur plaît : ils tricotent les décorations de Noël ! Quant à Isabelle, elle se transforme en boulangère et nous prépare du pain pour ce soir.

Ce matin, nous avons appelé le Centre de Consultation Médical de Toulouse. C’est un centre dédié aux appels médicaux émanant de bateaux. Pierre a en effet un petit bouton infecté sous la paupière. Le médecin nous a conseillé de lui donner une des crèmes que nous avons dans la grosse pharmacie du bord. Cela devrait partir dans la semaine.

Merci pour vos commentaires sur le blog que Jean-Philippe nous a fait suivre !

A 18h TU, notre position est 17 26N 41 59W
Il nous reste 1129 milles jusqu’au Marin, en Martinique.

William

This article was written by william

5 comments:

martinewolf16 décembre 2013 at 9 h 42 minReply

Courage ,vous n’ êtes pas si loin du but . Pensez au 31°c qui vous attendent en Martinique .
Les enfants , tricotez bien , c’ est une bonne occupation pour passer le temps .
Bises à tous les 4
Mamie

soeurette16 décembre 2013 at 10 h 18 minReply

Ca fait du bien de vous lire. Nous on se prépare pour le mexique…dernière ligne droite avant les vacances. Nous avons tous hâte.
Grosses bises,
Soyez prudents
Erika

Henri16 décembre 2013 at 15 h 06 minReply

En Arbenn file vite. A l’heure qu’il est, vous êtes déjà à la moitié.
Wouahouuuu! 3,5 mètres de houle, c’est Oktoberfest. T’as du voir que d’après les fichiers gribs, le vent a tendance à faiblir un peu en fin de semaine.
Bien vu pour le vit de mulet.
Courage, pense à la joie d’arriver et si Philèane a du temps, elle peut me tricoter des moufles. A Munich, j’ai froid sur mon vélo 🙂
Biz

bernard & jocelyne16 décembre 2013 at 20 h 35 minReply

vous allez vite arriver à cette moyenne
bonne route
bises

Christian GERVAIS16 décembre 2013 at 23 h 04 minReply

C’est tellement bien ce rendez vous journalier avec vous!!!!
On partage toutes vos émotions .
Bon vent et a demain !!
Christian et Anne Marie

MENU