Traversée Carthagène (Espagne) – Al Hoceima (Maroc)

Traversée Carthagène (Espagne) – Al Hoceima (Maroc)

Navigation de nuit

15,6 nœuds * ! J’avais rarement atteint une telle vitesse en voilier, jamais sur un bateau de croisière ! Nous sommes partis de Carthagène la veille au matin, le 28 aout, il est 1 heure du matin, il fait nuit noire. Au bout de certains surfs, le bateau file très vite. Le vent souffle autour de 20 nœuds, mais il y a quelques rafales, jusqu’à 30 nœuds, qui nous font partir en surf. C’est impressionnant d’atteindre ces vitesses la nuit ! D’autant plus que depuis la veille au soir, on voit constamment des éclairs d’orage dans les nuages. Toutes les 20 à 30s, un éclair… Mais nous n’auront pas d’orage. Isabelle, pas vraiment rassurée, doit quand même prendre son quart. Pour qu’il soit plus tranquille, nous réduisons la voilure. La deuxième partie de nuit se fera donc sous solent * seul…

Enfin une belle prise !

La première journée de traversée s’était très bien passée. Beau soleil, nous étions au largue sous genaker. Nous filions à une vitesse à peu près constante de 9 nœuds. C’était bien stable et agréable… Et, vers 19h, bizzzz…., le fil de la canne à pêche se déroule ! Je roule le genaker, nous lofons pour freiner le bateau et je remonte la ligne. C’est dur, vraiment dur, je pense que cela me prend au moins 20 minutes ! La, j’y crois. Peut-être pas une baleine à bosse, certes, mais une belle prise… Je finis par remonter une bonite de 65 cm ! Super content !! Tout le monde participe ensuite. Un coup de pastis dans les ouïes pour la tuer par Philéane, Pierre m’aide à la tenir et Isabelle fait les filets.

Une traversée ventée

La seconde journée de traversée est aussi un peu ventée. Le vent s’est calmé en seconde partie de nuit et se relève autour de 20 nœuds, puis 25 nœuds en arrivant. Nous sommes sous grand voile à un ris * et solent et tirons des bords de grand largue *. Nous partons souvent dans des surfs à 13/14 nœuds, les vagues sont quand même de bonne taille pour le vent. Nous arrivons au Maroc en début d’après midi, à Al Hoceima. C’est aux pieds des montagnes marocaines du Rif, à 180 km à l’est de Gibraltar. Nous sommes ravis de nous amarrer au port pour retrouver un peu de quiétude et de repos.

Nous sommes ravis de retrouver le Maroc et d’avoir la chance de le découvrir par la mer.

Nœud : unité de vitesse pour le vent. 1 nœud = 1 mille marin à l’heure, soit 1,852km

Solent : voile d’avant sur notre cata

Largue : vent venant ¾ arrière

Grand voile à un ris : voile d’arrière un peu réduite

_DSF7498

This article was written by william

4 comments:

soeurette4 septembre 2013 at 21 h 31 minReply

merci pour le lexique;)

Isabelle5 septembre 2013 at 0 h 35 minReply

Oui, je sais, tu n’en n’as pas besoin ! Mais un peu de pratique avec nous te fera du bien ! Bises, William

Hélène et Gérard5 septembre 2013 at 5 h 28 minReply

oui, le lexique est vraiment indispensable pour les terriens grégamistes que nous sommes !

moisan6 septembre 2013 at 13 h 49 minReply

Je ne sais pas si j’arriverai à vous suivre car vous aller trés vite.

MENU