Transat J9

Baleine ! Baleine ! s’écrie Pierre dans le cockpit. Ce matin, ce que nous avons d’abord pris pour une baleine s’est finalement avéré être un cachalot, d’après les livres que nous avons à bord. Nous naviguions avec un vent bien plus calme que les jours précédents lorsque l’animal est apparu à bâbord, à une dizaine de mètres. Il devait faire une douzaine de mètres, et on a aperçu sa tête. Il faisait route dans l’autre sens, on s’est juste croisé. Une heure plus tard, Pierre voit un autre cétacé ! Il est plus petit, environ 8 mètres, il a une belle tâche blanche sous le corps et un petit aileron. Cela semble être un petit rorqual au museau pointu, toujours d’après notre livre. Et il ne fait pas que nous croiser. Il tourne autour de nous pendant une demi heure ! Devant derrière, il passe sous le bateau. Il a l’air aussi curieux que nous. Nous le voyons maintes fois avant qu’il ne reparte. Hier, nous avions aussi vu des dauphins, les premiers de la traversée. Quel plaisir de rencontrer de la vie !

Nous avons remis les lignes de pêche ce matin et nous avons vite attrapé un thazar ou wahoo d’une soixantaine de cm. Ce midi, nous le prenons grillé, ce soir en sushi. Et nouvelle pêche à l’instant d’une dorade coryphene de 90 cm. On relève les lignes !

La nuit derniére fut bien plus calme que la précédente. Un petit grain juste après le coucher du soleil, puis, plus rien. Une nuit bien tranquille.. Aujourd’hui, le vent reste plus calme, et nous allons un peu moins vite. Nous pensons maintenant arriver seulement dimanche.
Position à 19h UTC 16 40 N 53 34 W Il reste 449 milles

William

This article was written by william

5 comments:

Carine Lutt19 décembre 2013 at 21 h 55 minReply

Ravie de voir que les conditions s’améliorent pour vous et que vous arriverez avant Noël malgré les faux départs !

Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes aux Antilles !

bernard & jocelyne19 décembre 2013 at 22 h 48 minReply

Bonsoir à tous les quatre

Vous vous approchez de l’écurie.

Bonne navigation

bises

Christiane Auger19 décembre 2013 at 22 h 59 minReply

Votre journal est extraordinairement vivant, on sent les grains, on a peur, on est mouillé, et puis ce soir, complètement éblouis et tellement heureux que la météo soit moins cruelle et la pèche très nourrissante! Bonne continuation!
Bises, Christiane

henri20 décembre 2013 at 13 h 10 minReply

coooooooool !

JP16 janvier 2014 at 22 h 39 minReply

Bonjour, bravo pour votre périple ! Je crois que le rorqual que vous avez observé est une baleine de Minke.
Bon vent à vous !
JP

MENU