Marie-Galante & Pointe-à-Pitre

IMGP7316-44

Après cette belle escale aux Saintes, nous levons l’ancre vers l’île voisine, Marie-Galante. Mes parents quittent avec regrets cette magnifique baie qui les a tant charmés. Mais la nostalgie sera de courte durée. Quelques bords de près plus loin, la ligne s’emballe… Bzzz….c’est une belle bonite qui fait la joie de tout l’équipage ! Le temps de préparer les filets, nous arrivons déjà à Marie-Galante, au mouillage de Saint Louis. Une belle baie très large aux eaux peu profondes et bien abritée nous accueille à bras ouverts.

Moulins, rhumerie, langoustes, baignades et siestes royales à l’ombre des cocotiers, sur la très belle plage de la Feuillère, petit carnaval de Grand Bourg, spectaculaires couchers de soleil à l’anse Carnot et sur la plage du Vieux Fort…. La magie de l’île opère.

En deux jours nous arpenterons quasiment tous les chemins de traverse de l’île, nous perdant dans les magnifiques paysages de l’intérieur, à la nature luxuriante. Ciels changeants, champs de cane à sucre, jungle, mangrove, cocotiers, plages de sable blanc, eaux turquoises, bœufs imposants au regard menaçant, cochons, chèvres, coqs, poussins… Ici la nature domine, elle organise la vie. L’ambiance sur l’île est simple et sereine, le rythme nonchalant. Le temps s’y est arrêté. Une escale de toute beauté !

Puis, un bord de largue plus loin, nous retrouvons déjà la marina du Bas du Fort, le 4 février. A l’arrivée, Papa s’essaie à quelques acrobaties sur notre passerelle et gagne un baptême antillais en tombant dans le port ! Heureusement, rien de cassé, et l’eau est excellente 😉 Puis nous fêtons ensemble l’anniversaire de Philéane. Et oui, 14 ans déjà ! Notre fille grandit vite, et c’est une grande chance de passer autant de temps cette année ensemble… Mes parents repartent le lendemain vers les tempêtes bretonnes, mais le soleil plein les yeux, l’envie de revenir bientôt par ici, et très heureux d’avoir partagé un bout de notre chemin de traverse.

Nous préparons ensuite le bateau pour notre prochain départ vers les Iles Vierges. C’est l’occasion de revoir avec plaisir Elise et André sur Jatala (http://jatalago.blogs.stw.fr), un Outremer 55 Light que nous avions rencontrés en Martinique. Leur bateau était d’ailleurs notre voisin de ponton à La Grande Motte et ils avaient failli acheter le notre et nous le leur !  Les enfants font aussi la connaissance de l’équipage Kokolo : Eric, Muriel, Maïa, Costa et Icia (http://kokolosurlesflots.over-blog.com). C’est parti pour de grandes parties de rigolades, bricolage et pêche ! Mais nos routes se séparent déjà et les aurevoirs sont un peu tristes…

P1090877-5P1090861-1 IMGP7325-46IMGP7314-43 IMGP7310-11 IMGP7304-2

IMGP7258-30

IMGP7280-37

IMGP7261-32

IMGP7264-34

IMGP7276-36 IMGP7291-39IMGP7257-29 IMGP7229-6 IMGP7223-17 IMGP7218-16 IMGP7214-15IMGP7210-5 IMGP7187-7

IMGP7329-1

IMGP7361-4

IMGP7362-5

This article was written by Isabelle

4 comments:

karlkramer23 février 2014 at 13 h 20 minReply

Hi Pirates,
nice to see your gang is growing!
Captain Sparrow send his greetings:))
hugs&kisses
Karl&Sabine&Billlllllllllly!

soeurette25 février 2014 at 21 h 14 minReply

ici, on se prépare à aller au ski…;)
Je sais pas si Charles vous a dit mais je serai à Antigua du 8 au 11 avril pour le boulot, nous ne serons pas si loin je crois..on s’appelle vite.
De grosses bises
Erika

bernard & jocelyne27 février 2014 at 10 h 41 minReply

Bonjour à tous

De très belles photos et des commentaires qui nous font toujours rêver .

Nous irons à St Gildas le 18/03 et aurons le plaisir de voir des photos et récupérer le soleil et la chaleur que nous ont rapporté les parents dans une de leur valise .
On vous embrasse .

Bernard & Jocelyne

Christiane Auger17 mars 2014 at 11 h 33 minReply

Avec retard: bon anniversaire (inoubliable dans ces conditions)à Philéane!
Maxence a fait du bateau aux sports d’hiver: il détestait faire de la luge alors il l’a transformé en « bateau » (c’est lui qui le disait) au milieu du salon…
Nous avons -enfin- du soleil mais sans cocotiers, ni mer turquoise, ni sable blanc: nous n’en apprécions que davantage vos superbes photos.
Bises

MENU