Traversée Guadeloupe – BVI

IMGP7369-3

Samedi 15 février, 01:00 du matin. Le vent est établi autour de 20 nœuds, la lune est pleine et éclair magnifiquement la mer. Nous glissons à bonne allure au portant, vers les Iles Vierges Anglaises. A 10 nœuds de moyenne, avec des pointes entre 14 et 17 nœuds, nous avalons les miles (216 miles en 24 heures…). Quel plaisir de bien avancer, toutes voiles hautes !  Heureux de reprendre la mer vers de nouveaux horizons, nous avons quitté Pointe-À-Pitre hier matin vers 7:00. Nous laissons sur tribord le chapelet d’îles des Antilles du Nord. D’abord Montsérrat, dont le territoire est en partie interdit suite à la récente éruption du volcan. Un nuage gris la domine et nous devinons sur son flanc sud un relief plongeant dans la mer. Un décor très austère. Ensuite défilent les lumières de Saint Kitts, Nevis et Saint Eustatius.. Puis bientôt Saba, dont nous allons devoir contourner les hauts fonds bien au large. Et plus à l’Est, Antigua, la Barbade, Saint Barthélémy, Saint Martin… Un vaste terrain de jeux que nous découvrirons peut-être une prochaine fois… ? Beaucoup de bateaux choisissent de croiser tranquillement dans ces eaux avant la traversée retour. De notre côté nous souhaitons aller plus au Nord, d’abord vers Les BVI, puis peut-être Cuba, les Bahamas et pourquoi pas la Floride… Cela signifie aussi beaucoup plus de miles. Nous verrons donc où le vent et nos envies nous mènerons…

Samedi 15 février, 7:00 du matin. Le soleil me réveille après cette petite nuit. William dort dans le carré. Pierre, souvent très matinal, remplace William sur la fin de son quart. Il va observer l’horizon, la mer, le vent et les voiles tous les quarts d’heure. Je monte et reprends le relais pour qu’ils puissent profiter pleinement de leurs couchettes. C’est l’heure de la pêche, j’ai envie de mettre les lignes, puis me rappelle notre mésaventure de la veillle : nos deux bas de lignes ont disparu ! En effet, la nuit tombait quand le bruit magique nous a soudainement tirés de nos rêves. Bzzzz… Le temps que nous rentrions le gennaker pour ralentir le bateau, le bruit s’arrête. William remonte la ligne : plus rien. Et l’autre non plus ! Pierre a vu au loin se débattre un énorme poisson d’environ deux mètres. Nous avons loupé une belle prise… Bon, il faut vraiment que nous installions des bas de ligne en métal pour résister aux dents acérées de ces bestioles !

Samedi 15 février14 :00. Nous arrivons à Tortola et partons de suite régler les formalités auprès des services d’immigration et des douanes. Quel timing ! Nous sommes heureux d’être à l’heure pour notre rendez-vous aux BVI, car demain nous accueillerons à bord nos amies bordelaises Valérie, Pauline et Julie pour 12 jours de croisière entre les îles Vierges. Quelle aventure pour se retrouver ici… Et tout le monde est très impatient !

IMGP7365-1

IMGP7366-2

IMGP7371-4

This article was written by Isabelle

3 comments:

Pascale & Co26 février 2014 at 13 h 14 minReply

Les filles sont parties au ski. Papa et maman arrivent demain soir pour 1 semaine. On passe le weekend au bord de mer, à St Valéry sur somme. Ok on aura pas la chaleur et les paysages des Caraïbes… 😉 On a hâte de vous retrouver !!!!!!!!!
C’est long…….. Bisous de nous tous

bernard & jocelyne27 février 2014 at 10 h 53 minReply

Bonjourà tous .

Bonne croisière dans les Caraîbes.
Dommage pour le gros poisson.
Bon vent et à bientôt de vos nouvelles

Bises
Bernard & Jocelyne

deslandes1 mars 2014 at 20 h 09 minReply

quel beau bateau ! vous imaginez a quoi on pense ! allez on vous le dit nous sommes ravis de cette rencontre ….

MENU